Canyon de Léoncel

Un canyon luxuriant avec de beaux jeux de lumière

Léoncel : un canyon à faire à la journée ou à la demi-journée pour sa partie haute

Le canyon de Léoncel est un canyon complet : de nombreux rappels dont un de 20 m, des toboggans dans une succession de ressauts et un saut (non obligatoire) de 5 m.

Accessible dès 12 ans.

2H30 Maximum

Maillot de bain, chaussures fermées (type tennis) et de quoi se changer après l’activité. Vous pouvez aussi prévoir de l’eau et de quoi grignoter au retour !

Pour la version à la journée, prévoir un petit pique-nique du type sandwich sous cellophane, que vous emporterez dans un bidon étanche.

45 € par personne – 40 € par personne pour les familles (minimum 4 personnes) pour le canyon demi-journée.

60 € l’intégrale à la journée (57 € en tarif famille).

Lieu : Près de Tamée (Drôme)

Point de Rendez-Vous : Parking à l’entrée du village de Léoncel, sur la RD70

GPS : 44.910450 / 5.192521

Pour s’y rendre depuis DIE, compter environ 1H10 :

  • Prendre la D93 direction Crest/Valence
  • 8km après Saillans, prendre la D93 à droite ver Mirabel Les Blacons
  • Dans le village prendre à droite la D70 direction Beaufort sur Gervanne. Rester sur la D70, passer le Plan de Paix, la Vacherie, etc… jusqu’à Léoncel.
  • Se garer au parking à l’entrée du village.

« Pas encore disponible… »

Et si vous avez le temps …

Visitez les vestiges de l’Abbaye de Léoncel, fondée en 1137 par les cisterciens. Pour profiter du voyage sur le trajet retour, découvrez l’impressionnante chute de la Druise : une cascade où la rivière Gervanne fait un saut spectaculaire de 72 mètres ! Cette courte mais incontournable promenade vous fera découvrir le site classé d’Omblèze, où l’eau est omniprésente et la végétation luxuriante.

Pour se rendre aux chutes de la Druise :

À Plan-de-Baix, prendre la D578 en direction des Gorges d’Omblèze. Au Moulin de la Pipe, prendre à droite vers Ansage. Sur cette route, direction Cascade de la Druise, emprunter le sentier (balisage jaune-vert) qui descend jusqu’à la rivière Gervanne pour déboucher au pied de la cascade.